28 février 2011

In My Mailbox (4)


 
Voici mon quatrième In My Mailbox! J'en ferai un tous les mois étant donné que je n'ai pas beaucoup de nouveaux livres.

IMM est un meme créé par The Story Siren parti d'une idée de Pop Culture Junkie
L'idée est de rassembler chaque semaine les livres achetés ou empruntés etc., aussi bien que de montrer des goodies. C'est toujours sympa entre bloggers de savoir ce que les autres lisent ou ont comme livres!

Et tout le monde peut y participer!

______________________________________


Achetés:



Rien ce mois-ci. J'attends Afterlife et Delirium qui arriveront la semaine prochaine, donc ils seront dans le post du mois de mars!

Empruntés:


Aucun, ceux que je veux sont déjà empruntés, donc je les ai réservés. Le mois de mars, lui, sera riche en lectures!


Goodies:

Les 200 premières personnes qui envoyaient à Melissa de la Cruz un fan art, un poème ou une vidéo en rapport avec sa saga Blue Bloods recevaient une trousse de maquillage signée! J'ai participé au concours en proposant cette couverture pour Masquerade, et voici ce que j'ai reçu:

 

Deux extraits de livres et un marque-page.





Et vous, qu'avez-vous eu?

Nouvelle couverture: Cuentos de Bereth III, Los Versos del destino




Cette couverture est celle du troisième et dernier tome de la trilogie Cuentos de Bereth. Il s'agit d'une trilogie écrite par Javier Ruescas, un espagnol (que j'ai eu la chance de rencontrer à la Feria del Libro de Madrid 2010). Je suis totalement fan de cette saga. Le dernier tome devrait sortir en Espagne début avril. 
L'auteur m'avait assuré que les droits de son livre Tempus Fugit (autre saga) avaient été vendu en France. Il ne reste plus qu'à attendre pour voir qui le publiera et quand! 


La trilogie:

Pour ne pas vous laissez dans le brouillard, voici le résumé du premier tome:
(traduit par mes soins)


" Une jeune non-conformiste
Un prince courageux
Deux royaumes en guerre
Une malédiction oubliée…

Duna Azuladea, une humble villageoise, vit dans le royaume de Bereth. Du jour au lendemain, elle travaille au Palais Royal. Là, elle fait la connaissance du précieux prince héritier de la couronne, Adhárel, et de son jeune frère arrogant, Dimitri. A partir de là, elle sera propulsée au milieu de mensonges, de secrets et de trahisons pour le pouvoir, pendant que le royaume se retrouvera plongé dans une guerre imminente, dans le but de protéger l’électricité. Sans oublier un mystérieux dragon qui semble rôder aux alentours.

Rendant hommage aux contes de fées, ce livre est aussi une histoire moderne. Amitiés, amours, aventures et magies, laissez-vous emporter dans Bereth. "

24 février 2011

Nouvelle couverture: Lost in Time

Regardez la couverture américaine du sixième tome de la saga des Sang-Bleus de Melissa de la Cruz! Une exclusivité MTV. J'adore! Et vous avez vu les pyramides sur la partie inférieure? Et cette plume noire?! Après l'ange du tome précédent, voilà une plume noire... (Cette image est tirée de la vidéo "photo-shoot" que vous pouvez voir en cliquant sur le lien plus haut).


La couverture en meilleure qualité dévoilée par l'auteur:


17 février 2011

[Chronique] Dark Divine - Bree Despain






Lecture VF
Date de parution: Le 10 juin 2010
Lecteur: Jeunesse
Nombre de pages: 413
Éditeur: La Martinière J.









Grace Divine, fille de pasteur, a toujours su que quelque chose d'effroyable s'était produit la nuit où Daniel Kalbi a disparu et où son frère, Jude, est rentré couvert de sang. Mais quand Daniel refait surface quelques années plus tard, toutes les vérités ne semblent pas bonnes à dire. Que s'est-il passé durant cette mystérieuse nuit? Que cache l'animosité de Jude envers son ancien meilleur ami? La réapparition de Daniel est-elle liée à la découverte, dans la petite ville, de cadavres d'animaux et d'humains atrocement déchiquetés? Ne pouvant résister au charme envoûtant de Daniel, Grace va très vite être confrontée à un choix impossible: ses sentiments pour lui ou sa loyauté envers son frère. Lorsqu'elle apprendra l'incroyable secret de Daniel, elle fera tout pour sauver les personnes qu'elle aime. Mais cela lui coûtera peut-être ce qu'elle chérit le plus au monde : son âme.

Chronique:

Super-gros-méga-giga coup de cœur pour ce livre! J’ai adoré du début à la fin, et quelle fin ! Contrairement à d’autres, je n’ai pas trouvé le début longuet, j’ai été scotchée dès les premières pages ! Mais je vais commencer par l’histoire du « comment-j’ai-découvert-ce-livre ». Je crois que j’ai vu la couverture du livre pour la première fois sur un blog (sûrement The Story Siren). Je l’ai trouvée ma-gni-fique ! Le côté sombre et les jambes blanches recouvertes d’un voile violet – ma couleur préférée – m’ont donné envie d’aller lire le résumé. Chose faite, j’ai tout de suite su que je le lirai une fois sorti. Lire ? Tu parles Charles, je l’ai dévoré ! On se serait cru dans le clip « Don’t interrupt me when I’m reading a book ». Ce livre en est vite devenu une obsession. 

Donc pour l’histoire, Grace Divine est une fille de pasteur, artiste dans l’âme et généreuse. Elle a toujours voulu savoir ce qui s’était passé la nuit où Daniel, son voisin qui fut pendant un certain temps un « membre de la famille », disparut et où son frère Jude, rentra couvert de sang. Mais ce n’est que quand Daniel est de retour en ville et au lycée quelques années plus tard que sa vie va changer et que des secrets vont être dévoilés. Elle va très vite être confrontée à un choix impossible: ses sentiments pour lui ou sa loyauté envers son frère. 

Malgré le côté très religieux de ce livre, j’ai beaucoup apprécié cette lecture. Au fur et à mesure, j’ai trouvé complètement justifié que l’histoire se déroule autour de la famille (Divine) d’un pasteur, qui plus est avec une fille au nom de Grace. Tout tombe sous le sens une fois le grand secret révélé. Grace et Daniel sont trop mignons. J’adore leur relation. On sait qu’ils s’aiment vraiment depuis toujours, même après ce qui s’est passé ce soir-là et les réactions agressives de son frère, même si plusieurs années se sont écoulées avant qu’ils ne se retrouvent, même si Daniel agit bizarrement. 

Mais oh, je ne peux rien vous dire de plus au risque de vous gâcher la lecture ! Je ne peux parler que de la beauté, du charme, du côté bad boy de Daniel, de la gentillesse peut-être parfois trop exagérée de Jude, de l’ambiance familiale du livre que j'ai trouvée extra… Mais au grand Dieu (pas mal hein là ?!) non, pas du reste. Même si je meurs d’envie de vous parler de la fin, la fiiiin ! C’est tellement génial de découvrir par soi-même ce qui s’est passé et tout le reste, même si je dois avouer qu’à certains moments, des indices – hum flagrants, juste sous le nez de Grace – étaient glissés par-ci par-là. Qui l’eu crût en lisant le résumé que ce livre faisait partie du genre spoiler paranormal ? 

Je vous conseille donc fortement ce livre. Quant à moi, je suis impatiente de lire la suite, The Lost Saint ou Lost Divine, pour le titre français, qui sortira aux éditions La Martinière Jeunesse le 7 avril 2011.

15 février 2011

Nouvelle couverture: La flamme des ténèbres

Voici la couverture française du quatrième tome de la saga Éternels d'Alyson Noël. J'aime beaucoup les couvertures de cette saga, les américaines tout comme les françaises. Le seul hic de celle-ci, ce sont les fleurs. Pourquoi ne pas avoir laissé la bougie, histoire que ça colle avec le titre? Bon, je suis d'accord avec eux parce que c'est pour coller avec les trois tomes précédents... Mais je préfère quand même la bougie.  Alors, votre avis? Vous aimez?



EDIT: La couverture américaine du sixième et dernier livre de la saga! J'adore!


10 février 2011

[Chronique] Fièvre noire, Les chroniques de MacKayla Lane 1 - Karen Marie Moning


  




Lecture VF
Date de parution: Le 9 mars 2009
Lecteur: Jeunes adultes - Adultes
Nombre de pages: 414
Éditeur: J'ai lu
L'acheter sur Amazon








« Ma philosophie tient en quelques mots : si personne n'essaie de me tuer, c'est une bonne journée. Autant vous le dire, ça ne va pas très fort, depuis quelques temps. Depuis la chute des murs qui séparaient les hommes des faës. Pour moi, un bon faë est un faë mort. Seulement, les faës Seelie sont moins dangereux que les Unseelie. Ils ne nous abattent pas à vue. Ils préfèrent nous garder pour... le sexe.
Au fait, je m'appelle MacKayla Lane. Mac pour les intimes. Je suis une sidhe-seer.
La bonne nouvelle : nous sommes nombreux.
La mauvaise : nous sommes le dernier rempart contre le chaos. »

Chronique:

Comme pour la majorité des livres, c’est la couverture qui a attiré mon attention. J’adore les couvertures françaises de cette saga. Sur celle du premier tome, c’est sombre, énigmatique et l’œil de la fille ressort bien. Et l’histoire sur la quatrième de couverture m’intriguait, alors j’ai décidé de le lire. Et je n’ai pas été déçue ! Il ne faut vraiment pas freiner à cause de l’épaisseur du livre, ça se lit vite, sauf peut-être au début parce qu’il faut bien suivre et retenir les noms des créatures. 

La narratrice, Mac, est drôle et pétillante. Elle s’habille toujours en couleurs et porte surtout du rose, même sur les ongles. Elle fait référence à quelques films et livres, ce que j’ai apprécié. Tout va bien dans le meilleur des mondes. Se prélasser au bord de la piscine est une de ses priorités cet été. Pourtant, sa vie va être chamboulée le jour où sa sœur est tuée à Dublin. Sa sœur était tout pour elle. Elle va donc tout faire pour retrouver le meurtrier de celle-ci en se rendant sur place, sans se rendre compte où elle a mis les pieds. Petit à petit elle va découvrir qui elle est, mais VRAIMENT qui elle est.

Ce monde dont personne ne soupçonne l’existence tient bien la route. J’aime le monde que l’auteur a crée. Les descriptions des créatures donnent froid dans le dos, vraiment. Rien que d’imaginer chaque créature brrr, sauf bien sûr, lorsqu’ils ont l’apparence d’hommes parfaits – et prennent la vie de leurs victimes cela dit en passant ! Mais grâce à sa vision, Mac se rend compte du leurre… et heureusement pour elle ! Parce que s’ils ne la tuent pas, ils s’en servent pour des pratiques sexuelles. 

La saga se passe à Dublin, ce que j’aime beaucoup. Ça change des livres actuels qui ne se déroulent qu’aux États-Unis. En plus, l’auteur donne les noms des rues donc on peut aller voir sur internet à quoi ça correspond. Moi qui pars peut-être à Dublin l’année prochaine pour mes études, je n’en étais que plus heureuse. Quoique, vu le taux de mortalité, les coins sombres à éviter et les créatures qui grouillent là-bas, j’hésite… Hé ho, ce n’est qu’un livre ! Alors peut-être que quand je me promènerai dans les rues de Dublin je chercherai des créatures, ou je penserai juste aux livres de Karen…

J’essaye de faire une review sans spoilers, même s’il y a beaucoup de points sur lesquels je pourrais parler pendant des heures, ce dont bien entendu je ne peux pas ici.

Mais je finirai quand même avec Barrons. L’homme de la situation. L’homme mystérieux. L’homme protecteur. L’homme casse-pieds surtout ! On n’en sait vraiment pas beaucoup sur lui dans ce tome, j’espère qu’on en apprend plus dans les suivants. Il est agaçant et en même temps charmant. Drôle de personnage. Pour le moment je ne partage pas le même enthousiasme à son sujet que d’autres bloggers. Mais qui sait, peut-être s’améliore-t-il après… affaire à suivre !

J’attends avec impatience la suite des aventures de MacKayla Lane !

[Double Chronique] L'Étrange cas de l'assassinat de Katie la Fêlée & La Mystérieuse affaire d'Echo Falls - Peter Abrahams

Lecture VF
Date de parution: Le 22 août 2007
Lecteur: Jeunesse
Nombre de pages: 375
Éditeur: Albin Michel - Wiz
Lecture VF
Date de parution: Le 3 juin 2009
Lecteur: Jeunesse
Nombre de pages: 346
Éditeur: Albin Michel - Wiz
L'acheter sur Amazon 

(Tome 1) Ingrid est une jeune collégienne de 13 ans. Elle vit avec ses parents et son frère dans une petite ville sans histoire du Connecticut. Alors qu’elle rentre chez elle après un entraînement de foot, elle se perd dans un quartier de la ville qu’elle ne connaît pas. Elle rencontre une femme, connue comme étant un peu "dérangée" qui lui propose de l’aider... Et qui est assassinée peu de temps après. Ingrid a malheureusement oublié ses chaussures de foot chez elle et doit à tout prix les récupérer. Mais en se rendant de nuit sur les lieux du crime, elle aperçoit celui qu’elle pense être le meurtrier. Elle décide de mener l’enquête et d’éloigner les soupçons du commissaire Strade qui la surveille de près.  

(Tome 2) Ingrid, collégienne, footballeuse et actrice, a une vie bien remplie. Cela ne l'empêche pas, comme son idole et modèle Sherlock Holmes, de repérer les bizarreries. Et les bizarreries, en ce moment, ce n'est pas ça qui manque. Son frère se montre étrangement agressif. Une inconnue est soudain engagée à la place de son père. Une ancienne amie la questionne brusquement sur la ferme de son grand-père. Dans une petite ville comme Echo Falls, ces faits sont liés, c'est évident ! se dit Ingrid. Sans le savoir, elle vient ce mettre les pieds dans un véritable traquenard...

Chronique:

La Mystérieuse affaire d'Echo Falls est la suite de L'Étrange Cas de l'assassinat de Katie la Fêlée, livre que j'ai lu mais pas encore fait de review sur le blog (lu en juillet 2010). J’étais donc à la bibliothèque sur le point de valider mes emprunts quand la couverture du tome 1, livre exposé dans les étagères « à lire », m’a attiré l’attention. Et c'est quand j'ai vu que le personnage principal avait le même prénom que moi que je me suis décidée à le prendre. J’ai passé un très bon moment avec ces livres. Le style d’écriture est simple, ils se lisent vite.

Ingrid, le personnage principal, joue au foot mais elle aime aussi faire du théâtre. Quand elle n’est pas en cours et ne passe pas son temps à détester sa prof de maths – et les maths tout court ! – elle fouine un peu à droite et à gauche. Son idole : Sherlock Holmes. Et c’est entre une partie de foot, des répétitions de scènes et des notes catastrophiques en maths, qu’elle se retrouve en plein milieu d’un assassinat, d’un trafic de drogue et d’histoires de familles.

Les deux livres se ressemblent beaucoup, c’est pourquoi je me permets de donner mon avis sur les deux dans un article. Quand je dis qu’ils se ressemblent, j’entends par là qu’ils ont les mêmes bons ingrédients. On pourrait vraiment les lire à la suite et ne pas se rendre compte où se finit le premier et où commence le deuxième. Chaque livre à une « fin » ouverte. On sait que là ne s’arrêtent pas les aventures d’Ingrid. A chaque tome, l’histoire de la ville et les nouveaux arrivants vont avoir un impact dans le déroulement de l’histoire.

Ingrid n’aime pas son prénom (moi j’adore !). Ses parents l’avaient appelée ainsi car sa mère adore Ingrid Bergman dans Casablanca. C’est une sportive qui aime aussi jouer la comédie, et enquêter à ses heures perdues. J’aime beaucoup quand elle cite des phrases de Sherlock Holmes et essaye ses méthodes, comme connaître le nom des rues de sa ville. J’avoue que depuis ces livres, je fais plus attention au nom des rues ! Le fait même de citer des répliques de Sherlock l’aide à poursuivre ses enquêtes, et j’aime cette idée de motivation : comme moi, les livres sont une source d’inspiration.

Elle est vraiment intelligente pour son âge et ne se laisse pas faire. Elle ne se confie ni à ses parents, ni à son frère, ni au commissaire – qui est d’ailleurs le père de Joey, le charmant jeune homme de ces livres. Elle va se débrouiller toute seule pour trouver les coupables, quitte à se faire kidnapper ! Elle pourrait se faire aider par d'autres, mais l'histoire serait plus courte et moins captivante. Je commence à comprendre pourquoi les auteurs de ce genre de livres aiment laisser leur personnage principal se débrouiller...

La famille d’Ingrid va d'ailleurs être directement ou indirectement touchée, suivant le livre. Entre tout ça, il y a son grand-père qui refuse de vendre sa ferme au profit des grandes compagnies du coin. J’ai beaucoup aimé le grand-père ! Il lui apprend à conduire, même si c’est avec un tracteur. Il lui apprend à tirer avec une arme, la chouchoute, lui donne des bons conseilles… Il est vraiment drôle !

Bref, pour une lecture rapide, drôle et avec un peu de suspens, prenez ces livres!