30 juin 2011

Concours: 5 gagnants pour Un don presque mortel avec Pocket Jeunesse

CONCOURS TERMINÉ


Ça ne pouvait pas mieux tomber! C'est avec ce concours en partenariat avec Pocket Jeunesse que je fête mon 100ᵉ article ET les 40 membres sur le blog! Génial non? Merci à tous de me suivre et de me laisser des gentils commentaires. J'adore mes lecteurs! Bon, j'arrête ici mon discours et vous donne le résumé du livre en jeu.

" Marie a 17 ans et mène une vie ordinaire dans une petite ville d'Allemagne jusqu'à sa rencontre avec Armand, un jeune français de son âge qui est recherché par les autorités pour ses dons télékinésiques. Par la force de la pensée, il déplace les objets et peut même étrangler à distance. Prise en otage, Marie se lie à Armand et le suit dans une fuite désespérée pour échapper à la police. "

Un aperçu de la couverture?

...







...






...






...






Ouiiii!




Quelques détails:

Auteur: Andreas Eschbach
Éditeur: Pocket Jeunesse
Site internet: Pocket Jeunesse
Page Facebook 


Lots:

5 tomes du roman Un don presque mortel à gagner!

Participation: 

Envoyez-moi un mail à trickylila@hotmail.fr avec pour objet « Concours Don mortel ». Dans ce mail, écrivez obligatoirement vos coordonnées (Nom, Prénom, Adresse Postale, Pays) ainsi que la réponse à la question suivante:

Quel pouvoir/don n'aimeriez-vous PAS avoir, et pourquoi?


Points supplémentaires:

+1 si vous aimez la page Facebook de Pocket Jeunesse (donnez-moi votre Prénom-Nom)
+2 si vous êtes membre de mon blog (via GFC) (donnez-moi votre pseudo)
+4 si vous relayez le concours sur votre blog/Twitter/Facebook (donnez-moi les liens)

Attention:
  • Le mail doit être COMPLET (coordonnées, réponse à la question et points supplémentaires) sinon je ne prendrai pas en compte votre participation.
  • Une participation par foyer.
  • Ouvert à la France, la Suisse et la Belgique. 


Vous avez jusqu'au mercredi 13 juillet minuit pour participer.

Bonne chance!

27 juin 2011

Nouvelles couvertures: Balthazar, Elsewhere, Hallowed & The Last Echo


Que dire à part que j'ai trop hâte qu'il sorte!? Bon, d'accord je dois avouer que ce marron ne me plaît pas trop mais pour le reste je suis totalement fan. C'est génial qu'ils aient décidé de garder le même genre que la saga.


Voici donc une nouvelle couverture pour le livre Une Vie Ailleurs de Gabrielle Zevin. Je la trouve parfaite pour l'été. J'adore en général les couvertures avec la plage dessus. Dommage, je n'avais pas trop apprécié le bouquin.


La suite de Unearthly! La couverture du premier est superbe et je suis contente qu'ils gardent le même style!


J'adore! Toutes les couvertures de la saga sont sublimes! Mais là avec le violet je craque totalement

26 juin 2011

In My Mailbox (8)


 
Voici mon huitième In My Mailbox! J'en ferai un tous les mois étant donné que je n'ai pas beaucoup de nouveaux livres.

IMM est un meme créé par The Story Siren parti d'une idée de Pop Culture Junkie
L'idée est de rassembler chaque semaine les livres achetés ou empruntés etc., aussi bien que de montrer des goodies. C'est toujours sympa entre bloggers de savoir ce que les autres reçoivent!

Et tout le monde peut y participer!

______________________________________

Achetés:

Forgotten de Cat Patrick

Empruntés:

Extras de Scott Westerfeld
La Déclaration de Gemma Malley
La Résistance de Gemma Malley

Jenna Fox, pour toujours de Mary E. Pearson
La forêt des damnés de Carrie Ryan

Goodies:

Marque-pages et un petit mot
Thanks Victoria Schwab :)


Et vous, qu'avez-vous eu?

25 juin 2011

[Chronique] Journal d'un vampire, le Royaume des Ombres, Tome 4 - L.J. Smith







Lecture VF 
Date de parution: Le 1er septembre 2010
Lecteur: Jeunesse
Nombre de pages: 576
Éditeur: Black Moon
L'acheter sur Amazon








Spoilers: En cavale, Elena et Damon, rejoints par Bonnie et Meredith, sont en route pour le Royaume des Ombres, une dimension parallèle peuplée de démons et autres damnés, où ils espèrent retrouver Stefan. De leur côté, Mme Flowers et Matt font tout leur possible pour repousser le Mal qui continue de gangréner Fell's Church et de posséder ses habitants. Le voyage est long et complexe, à commencer par les liens de plus en plus ambigus qui se tissent entre Damon et Elena...

Chronique:

SPOILERS
Ne pleure pas.
C’est ce que répète je ne sais combien de fois Damon à Elena.
Ne pleure pas.
C’est plutôt à moi qu’il devrait s’adresser. 

J’ai trouvé ce livre tellement chiant que j’avais envie de pleurer. Non mais sérieusement, l’histoire part en cacahuète. Les deux premiers tomes de la saga sont biens, le troisième a commencé à me déplaire avec ces Shinichi et Misao à la noix. Mais là, mon Dieu que c’est nul ! C’est lent, les personnages ne sont pas intéressants du tout. Le Royaume des Ombres n’est pas crédible avec ses bals et leurs robes pleines de bijoux. Seriously ? j’aimerais lui dire à L.J. Smith en face. Beurk. Je peux vous assurer que je me suis forcée pour finir ce livre. Encore pire quand c'est un pavé de presque 600 pages avec des chapitres qui se font éternels.

Disons que j’ai fais un effort pour Bonnie et Meredith qui sont les seuls personnages qui méritent mon attention. Depuis le début ce sont mes préférées. Meredith pour son caractère, sa force. C’est une combattante et elle sait gérer les situations. Bonnie est fragile mais elle n’est pas comme les autres, au font elle est presque comme Meredith. Et j’aime son côté médium, soyons honnêtes. D’ailleurs j’aimais bien le rapprochement qu’avait fait l’auteure entre Bonnie et Damon – on pouvait le sentir dans les tomes précédents - et là pof, passé à la trappe. Pour Elena.

Elena. A qui je donnerais des claques à n’en plus finir. Elle m’a toujours tapée sur les nerfs mais là c’en était trop. Si ça avait été mon livre, je l’aurais balancé à l’autre bout de la pièce. Je n’accroche pas du tout. C’mon elle est parfaite, tout le monde se ferait tuer pour elle, elle a des dons et peut à peine s’en servir, elle est généreuse, pleine de bonté... Stooop! Et elle succombe à Damon qui est, selon moi, détestable. Je n’aime pas son côté sensible, même si je sais qu’il y a une bonne part en lui, comme tout le monde. Mais je ne l'ai pas du tout trouvé crédible. Il reste pour moi un emmerdeur et un manipulateur qui ne pense qu'à lui. Et l'autre pimbêche tombe à ses pieds.

Donc ils ont une importante mission - et un plan que les trois filles mettent un temps fou à accepter, mais voyons c'est stratégique! Tu veux le sauver ton Stefan, oui ou non? Alors accepte au moins ça. C'est rien à côté de ce qui t'attend - mais ça ne les empêche pas de perde un temps fou à se donner en spectacle et à se pavaner avec des robes plus magnifiques les unes que les autres, et maquillées comme des stars. Et dire qu'ils voulaient être le plus discrets possible et en finir rapidement. Entre temps, Stefan est torturé, perds sa force, est limite en train de mourir mais oh ! Elena débarque et arrive à le tenir en vie et lui donner des forces au goutte à goutte. Ce qui ne l’empêche pas ensuite de rejoindre son corps et de batifoler avec Mr. Ténébreux-mais-qui-a-bon-cœur. Puis viennent les jérémiades d’Elena Oh-mon-Dieu-qu’est-ce-que-j’ai-fait? J'aime Stefan! J'aime Stefan! Pitiééééé, achevez-moi !

Bon bon bon. Je ne mets quand même pas 0 au livre parce que j’adore la couverture et que Bonnie et Meredith ont droit à mon soutien. Et peut-être un peu Stefan aussi. Et Matt, vite fait. En plus, la fin est vraiment super et remonte un peu le niveau. Je pense que je lirai la suite parce que j’ai lu des extraits du Tome 5 concernant Bonnie et Damon et que je suis intriguée. Mais c’est tout. J'espère que la saga ne fera pas 20 tomes en tout cas...


Je me permets de parler de la série pour dire que, de ce que j’en ai vu pour le moment, je la préfère de loin. Les scénaristes ont certes changé beaucoup de choses par rapport à l’histoire originale, mais ils s’en sortent mieux. Sauf peut-être pour avoir éjecté Meredith et changé Bonnie.

D'un côté, et ce n'est que mon avis, c'est peut-être pas plus mal qu'ils aient décidé d'écarter l'auteure de la saga...

24 juin 2011

[Chronique] Fièvre Faë, Les chroniques de MacKayla Lane 3 - Karen Marie Moning






Lecture VF 
Date de parution: Le 29 mai 2010
Lecteur: Adulte
Nombre de pages: 470
Éditeur: J'ai lu
L'acheter sur Amazon









"En venant à Dublin, j'avais deux buts. Découvrir qui a tué ma sœur et venger celle-ci. Vous voyez avec quelle facilité je le dis, à présent? Je veux la vengeance. Une vengeance avec un grand V. Une vengeance avec des os brisés et des flots de sang. Je serais sans doute morte peu de temps après avoir posé mes jolis petits petons aux ongles vernis sur le sol irlandais, si je n'avais pas poussé la porte de la librairie de Jéricho Barrons. J'ignore qui il est, ou plutôt, ce qu'il est. Ce que je sais, c'est qu'il détient des connaissances dont j'ai besoin et que je possède quelque chose qu'il désire, ce qui fait de nous des alliés. Et le dernier espoir de l'humanité..."

Chronique:

Ce que je trouve cool avec les résumés de l’éditeur c’est qu’ils ne dévoilent rien. Ce qui rend la lecture plus agréable et surprenante. D’ailleurs, je ne sais pas si c’est la fait d’avoir lu celui-ci peu de temps après Fièvre rouge, mais je dois dire que j’ai adoré Fièvre Faë.  Après un début un peu lent et répétitif – Mac nous rappelle encore les faits – on est tout de suite plongé dans ce livre.

Les choses avancent, Mac prend des initiatives et on en apprend un tout petit peu plus sur Barrons – même si pas assez à mon goût, mais bon ça lui laisse encore ce petit air mystérieux et dangereux auquel je suis en train de m’habituer et apprécier ! Chacun des personnages prend de plus en plus d’importance : l’inspecteur Jayne, V’lane, les Sidhe-seers avec Dani que j'apprécie tout particulièrement, encore et toujours Barrons, les Unseelies et et et… le Haut Seigneur.

Comme d'habitude, MacKayla est drôle malgré l'ambiance très très sombre. Elle garde la tête haute. En même temps, elle continue de se méfier de tous. Ce que j'approuve totalement. Tout le monde se sert d'elle, on ne sait toujours pas à qui elle doit se fier et de qui elle doit se méfier. J'ai beaucoup aimé les révélations de V'lane, il était temps qu'un des "alliés" de Mac lui en apprenne plus. Quant à Barrons, je l'ai trouvé plus gentil dans ce tome - est-ce que c'est possible? Mais il n'en reste pas moins agaçant, toujours plein de mystères et quand même parfois agressif. 

Le dernier chapitre est tout bonnement génial. On se croirait dans une fin du monde. J'avais l'impression d'être à côté de Mac et de ressentir son angoisse, ses craintes mais aussi cette envie de casser de l'Unseelie. Les descriptions de Mme Moning ne sont ni longues ni courtes. Les personnages, les créatures et les lieux sont si biens décrits qu'on se croirait à Dublin. Elle n'en fait pas des tonnes.

J’ai dévoré ce tome, que j’ai plus apprécié que le précédent, et j’en redemande. La fin est à couper le souffle! Si les deux premières fins étaient biens, celle-ci est gé-nia-li-ssime! Et dire que je n'ai pas Fièvre fatale à porter de main bouuuuh!

Citation:

L'espoir vous renforce. La peur vous affaiblit.

p.191

8 juin 2011

[Chronique] Qui es-tu Alaska? - John Green






Lecture VF
Date de parution: Le 11 octobre 2007
Lecteur: Jeunesse
Nombre de pages: 364
Éditeur: Scripto - Gallimard
L'acheter sur Amazon
Format poche








Miles Halter a seize ans et n'a pas l'impression d'avoir vécu. Assoiffé d'expériences, il décide de quitter le petit cocon familial pour partir loin, en Alabama, au pensionnat de Culver Creek. Ce sera le lieu de tous les possibles. Et de toutes les premières fois. C'est là, aussi, qu'il rencontre Alaska. La troublante, l'insaisissable et insoumise, drôle, intelligente et follement sexy, Alaska Young.

Chronique:

La couverture aux premiers abords n’est pas attirante. Mais j’avais déjà lu le titre quelque part alors j’ai décidé de laisser une chance à ce livre après avoir lu la quatrième de couverture. Je peux vous dire que c’est une véritable surprise parce que j’ai énormément aimé le bouquin ! Et tout à coup, la couverture prend tout son sens. Ce livre est génial d’un bout à l’autre et je vous le recommande vivement.

Miles est un jeune homme de seize ans qui n’a pas d’amis et a une vie simple et ennuyeuse. Un jour il décide d’aller au pensionnat que son père et son grand-père avaient tous deux fréquenté et dont ils vantaient les mérites. De sa Floride natale il part donc étudier à Culver Creek en Alabama. Là il va se faire des amis, fumer pour la première fois, se prendre des cuites, étudier comme un dingue… une année riche en expériences.

Ce livre est une pure merveille autant au niveau du contenu que de la forme. Il se divise en deux parties : un Avant et un Après. Chaque partie a plusieurs chapitres et chacun d’entre eux est un décompte jusqu’au Jour J. Puis on compte les jours qui suivent. Mais qu’est-ce que ce Jour J ? J’en suis encore choquée, toute émue. Je ne pensais pas dévorer ce livre comme je l’ai fait, mais c’est la vérité : je ne pouvais plus quitter mes yeux de ces pages. Surtout après le Après.

Miles est un personnage attachant. Il lit surtout des biographies et du coup connaît tout sur les dernières paroles de beaucoup de personnes. Il a soif d’expériences et son année scolaire à Culver Creek va lui en donner. Il va se lier d’amitié avec Chip, ou le Colonel pour les amis, Takumi et la ravissante et mystérieuse Alaska. Puis Lara. Premiers amours, premiers amis, il va aussi en apprendre d’avantage sur l’alcool, la fumette et le sexe. Ensembles ils vont faire les quatre cents coups mais aussi suivre les cours, enfin surtout Miles. 

 
Alaska est une jeune fille provocatrice, sexy et mystérieuse. Elle adore lire et entasse ses livres dans sa chambre. Elle défend les femmes, affirme qu’elles ne sont pas des objets. Mon héroïne. Elle est tout aussi attachante que notre personnage principal. Il est difficile de la cerner étant donné qu’une fois elle envoie paître les gens et que la fois d’après elle les aide. Peu à peu on apprend à la connaître et comprend pourquoi elle se comporte de cette façon. Je l’ai trouvée bizarre depuis le début mais c’est ce qui a fait que je l’adore. 



Le Colonel est le personnage pour lequel je ne pensais pas éprouver autant de sympathie. Ce n’est pas simplement un mec qui boit beaucoup d’alcool ou qui passe son temps à jouer aux jeux vidéo et à sécher les cours de latin. C’est aussi un mec tendre, un ami loyal et très drôle.

Les cours du Vieux sont comme des cours pour le lecteur. Nous aussi on a soif d’apprendre. Et les sujets sont très intéressants. L’auteur a fait des recherches et ça se voit. Lire ce genre de livre, sur la puberté et la découverte de soi du point de vue d’un garçon était des plus surprenants. Se poser des questions existentielles dignes des cours de philo était revigorant. A lire !      

Le seul petit défaut que je trouverai à ce livre, c’est cet éternel cliché américain des populaires et des ratés. Il en est question dans le livre mais pas autant que dans les films pour ados, et heureusement ! 

J'ai été taguée : le tag des 7 choses


1. Remercier le blog qui vous a donné ce prix: 
Merci Silver - je peux t'appeler comme ça? hihi

2. Mettre le logo sur votre blog: 
Tu n'as pas vraiment de logo je crois mais je vais me débrouiller!

 

3. Mettre le lien de la personne qui vous l'a envoyé: http://lamusiquedesmots.blogspot.com

4. Dévoiler 7 choses sur vous:

1) Je suis une maniaque du rangement (même si ces derniers temps il y a du laisser aller car pour moi, "vacances" n'est pas synonyme de ménage de printemps mais de "je-ne-fous-rien" ^^)

2) Je ne suis jamais allée à Paris, par contre je suis allée à Londres, à Madrid et à Amsterdam. Allez chercher l'erreur...

3) J'adore les boucles d'oreilles, j'en ai une collection incroyable: de toutes les couleurs et de toutes les tailles. Moi folle? Naaaan!

4) J'ai été traumatisée par le film Rox et Rouky quand j'étais petite, en tout cas plus que par Bambi ou le Roi Lion.

5) est mon chiffre préféré.

6) Je suis archi-nulle en maths, même pour des calculs simples je mets trois plombes. 

7) Je déteste lire dans les transports.

5. Nommer 7 blogs qui devront faire comme vous: Ame(thyst) littéraire, Ch0u:), ifmarybooks, Les carnets de lael..., Once Upon a Quote, Ma librairie des cœurs et qui voudra ^^

6. Mettre le lien de ces 7 blogs:
- ??

7. Prévenir les personnes concernées: OK!

6 juin 2011

[Chronique] Fièvre rouge, Les chroniques de MacKayla Lane 2 - Karen Marie Moning







Lecture VF
Date de parution: Le 3 février 2010
Lecteur: Adulte
Nombre de pages: 440
Éditeur: J'ai lu
L'acheter sur Amazon








"Je suis une sidhe-seer, une humaine capable de voir les faës, ces effrayantes créatures d'un autre monde installées parmi nous depuis des millénaires et dissimulées sous des voiles d'illusion. Mon univers a commencé à se fendiller à la mort de ma sœur, et j'ai l'impression que, depuis, il n'en finit plus de s'effondrer. Je ne parle pas seulement de mon petit monde personnel: il s'agit aussi du vôtre. Les murs entre humains et faës sont en train de s'écrouler. Et je suis la seule à pouvoir nous sauver."

Chronique:

Fièvre rouge est la suite de Fièvre noire. C’est donc le deuxième tome d’une saga qui en compte cinq, les quatre premiers déjà publiés en France aux éditions J’ai lu. Si le premier livre nous plonge dans un nouveau monde, celui-ci nous noie dedans. En lisant Fièvre rouge, je retiens mieux les termes, la prononciation de certains mots, les noms des personnages et des créatures, donc la lecture est plus facile. Une chose aussi, c’est qu’avec le temps qu’il a fait ces derniers jours – pluie, nuageux, tonnerre – j’avais vraiment l’impression d’être dans les rues de Dublin avec Mac. Elle qui rêve de retrouver une vie normale à bronzer au soleil à la plage! - tiens, moi aussi.

On continue donc de suivre les aventures de MacKayla à Dublin aux côtés de Barrons. Le prologue nous rappelle les faits du premier tome. Les deux personnages sont à la poursuite du Sinsar Dubh mais ils ne sont pas les seuls… Il y a dans ce tome beaucoup d’action, de scènes d’attaques et quelques morts…

Comme dans le premier livre, j’adore l’humour de Mac. Elle fait de ces commentaires qui me font rire à chaque fois. Mac a une sacrée force de caractère. Elle est courageuse, c’est une héroïne qui, malgré tous ce que les autres lui cachent, arrive à s’en sortir.

En ce qui concerne Barrons : He’s getting on my nerves ! Je n’aime pas ce personnage mais alors pas du tout. Je vois que beaucoup de femmes sont sous le charme mais pour l’instant il ne me convainc pas ! C’est une brute et il n’en fait qu’à sa tête. Il ne dit pas tout à Mac, mais elle a en lui une confiance aveugle. Or la confiance c’est super important dans une relation. Ok, il lui sauve la vie à plusieurs reprises, mais ce n’est pas suffisant. Certes on en apprend plus sur lui dans ce tome mais pas assez à mon goût et j’en ai marre de tout ce mystère. J’espère que Mme Moning nous en dit plus dans les tomes suivants parce que là j’en ai marre.

Les seules raisons pour lesquelles j’aime bien Fièvre rouge c’est pour cette fameuse scène dans la grotte - hihihi - et la fin qui est simplement géniale. On avance enfin !

Citations:

[...] Papa dit qu'il y a trois sortes de gens dans le monde. Ceux qui ne savent rien et ne savent pas qu'ils sont ignorants. Ceux qui ne savent rien mais savent qu'ils sont ignorants. Et ceux qui savent mais mesurent à quel point ils sont encore ignorants.
Pas évident, je sais. [...]

pp.93, 94

[...] Le soleil m'avait toujours donné le sentiment d'être plus forte, plus résistante, comme si j'y puisais des vitamines, et même plus que cela. Ses rayons regorgeaient de je ne sais quel nectar que mon âme buvait avec délices. [...]

p. 225