27 mai 2013

Ecrire un livre, mode d'emploi: Les conseils d'Elif Shafak


Un article paru hier (26 mai 2013) sur le site The Telegraph nous offre les conseils d'Elif Shafak, auteure turque née en à Strasbourg, sur la manière d'écrire un livre. Onze règles à prendre au pied de la lettre ou non. Je vous laisse en juger par vous même avec cette traduction personnelle. 


1. Écrire est synonyme de solitude. C’est choisir l’introversion à l’extraversion, de passer des heures/jours/semaines/années isolés au fun et à la sociabilité. Les écrivains peuvent aimer les bons potins ou une soirée dingue de temps à autre, mais écrire et le centre de notre vie reste 
de la solitude pure. 

2. La seule façon d’apprendre à écrire est d’écrire. Le talent, aussi plaisant que cela puisse sonner, ne représente pas plus de 12% du processus. Travailler constitue 80%. Les 8% restants sont de la « chance » ou « zeitgeist », en gros, rien que nous puissions contrôler.

3. Lisez. Lisez beaucoup. Mais ne lisez pas seulement les mêmes auteurs. Si possible, lisez beaucoup et de tout. La fiction ne peut pas être réduite à une activité.

4. Écrivez le livre que vous aimeriez lire. Si vous aimez ce que vous écrivez (ce qui ne veut pas dire que vous ne souffrirez pas en l’écrivant), il y a de grandes chances que les lecteurs ressentent la même chose en le lisant. S’il n’y a pas d’amour entre l’auteur et le livre, il n’y aura pas d’amour entre le lecteur et l’histoire.

5. Ne soyez pas effrayé par la dépression. Elle fait partie de l’aventure. Mais n’idéalisez pas la dépression. Traitez la comme une amie libre d’esprit et peu fiable qui va et vient à sa guise.

6. Ne soyez pas indulgent avec vous-même. Coupez. Détruisez. Révisez. Effacez des pages entières. La mauvaise prose est comme une mauvaise relation. N’y devenez pas accro juste parce qu’elle vous est familière. Laissez-la.

7. Cependant, ne soyez pas impitoyable avec vos personnages. Ne les prenez pas de haut. Notre boulot n’est pas de les juger mais de les comprendre et aider d’autres personnes à les comprendre. L’empathie est le mot clé.

8. Peu importe ce que vous faites, ne parlez pas du livre que vous êtes en train d’écrire. Cela impliquerait un déjeuner avec votre agent ou éditeur plutôt gênant. Lorsqu’ils vous demandent sur quoi vous travaillez, prenez une petite gorgée de vin et prononcez quelques mots, assez étouffés pour ne pas leur donner d’indices mais assez intéressants pour éveiller leur curiosité sans pour autant déranger les pouvoirs mystiques de l’univers… Bonne chance !

9. Oubliez les lecteurs. Oubliez les critiques. Oubliez tout le monde. En fait, oubliez qu’il y a un monde dehors.

10. Il n’existe pas de blocage chez l’écrivain. Cependant, si vous êtes en panne d’inspiration, allez à Istanbul, passez quelques jours dans le chaos de la ville. Observez, écoutez, donnez à manger aux mouettes, sentez-vous ratatiné et grandi à la fois.

11. Enfin, ignorez toutes ces règles que je viens de vous donner. Il n’y a pas de règles pour écrire. C’est ça qui est beau. C’est une liberté et nous ne devrions laisser personne nous la prendre.   

Une dernière règle bien vraie. Shafak n'est pas la première à le dire. Une autre auteure avait prodigué le même conseil lors d'une interview (je ne saurai vous dire qui, j'en suis tellement que je me perds). Et je suis sûre que bien des auteurs seront d'accord avec ce propos. 

Dur de s'y fier tout de même car, après tout, connaissez-vous des auteurs qui travaillent de la même façon pour écrire leurs livres? Certains vont dans des cafés, comme notre chère Rowling. D'autres écrivent sur leur téléphone comme Lauren Oliver. Puis il y en a qui écrivent au bord de leur piscine à Bali, comme Sarah Alderson. Enfin, certains préfèrent rester chez eux et trouver l'inspiration auprès de leurs collègues, comme Richard Castle...

Enfin bon, ils partagent le même avis sur un point précis: écriture et solitude pourraient presque rimer...

En ce qui me concerne, je suis plutôt d'accord avec les numéros 2, 3, 4 et 5, mais serais plus du genre à vous dire foncez, faites ce qui vous passionne et le reste viendra! Et vous, qu'en pensez-vous?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de prendre le temps d'écrire un petit commentaire :)