30 juin 2013

Acquisitions du Mois (22)

 
Voici mon vingt-deuxième Acquisitions du Mois
Chaque mois les livres achetés, empruntés, offerts ainsi que les goodies sont présentés.

______________________________________

Cet article regroupe les livres reçus aux mois de mai et de juin.


Mai

Insoumise d'Ally Condie emprunté
Un marque page offert, un autre acheté


Juin


Born Wicked de Jessica Spotswood
(54p grâce à la carte Waterstones ^^)
+ Un marque page offert


Et vous, qu'avez-vous eu?

27 juin 2013

Le Jeudi c'est Jeu Livresque (4)




Le jeudi c’est Jeu Livresque, un rendez-vous sur 8 semaines pour jouer avec nos livres, nos bibliothèques et nos romans préférés, lancé par Secret Forbidden World.

Pour avoir une liste de ce qui vous attend, cliquez ici.
 
Pour cette quatrième semaine, il s'agit de trouver...

Une musique découverte grâce à un livre
Parlez-nous d’une musique découverte dans un livre, dans une playlist d’auteur, d’une chanson qui vous fait penser à un livre, qui a été écrite pour un livre… bref, tout ce qui associe livres et musique. N’oubliez pas un petit lien vers la chanson en question !

 


L'une de mes auteurs préférés - Laurie Faria Stolarz - avait publié sur son mur Facebook une vidéo en précisant qu'il s'agissait d'une chanson qu'elle écoutait tout le temps lorsqu'elle écrivait une scène entre les deux personnages principaux de son livre Deadly Little Voices.






Love remains the same by Gavin Rossdale

J'ai cliqué sur le lien pour voir la vidéo en question et ai immédiatement adoré cette chanson. Je l'associe tout le temps au livre maintenant même si je me le suis en quelque sorte appropriée depuis hihi.


Et le top du top, c'est que j'avais entendu cette chanson, Love remains the same, durant la toute dernière scène de l'excellente série Moonlight, scène que tous les fans attendaient...


Et vous, avez-vous un chanson que vous associez à un livre?


Jeudi prochain je vous dévoilerai mon petit(e) ami(e) livresque, alors ne partez pas trop loin!

20 juin 2013

Le Jeudi c'est Jeu Livresque (3)



Le jeudi c’est Jeu Livresque, un rendez-vous sur 8 semaines pour jouer avec nos livres, nos bibliothèques et nos romans préférés, lancé par Secret Forbidden World.

Pour avoir une liste de ce qui vous attend, cliquez ici.
 
Pour cette troisième semaine, il s'agit de trouver...

Le livre qui m'a fait le plus pleurer
Alors, lequel est-ce, et pourquoi ? (essayez d’éviter les spoilers).

Je suis tentée de dire qu'il s'agit d'Harry Potter et les Reliques de la Mort (pour toutes les raisons que vous connaissez), mais je choisi plutôt Quatre filles et un jean, pour toujours d'Ann Brashares.


D'une, parce que j'étais super heureuse de retrouver les filles, l'univers et la plume de l'auteur. J'avais adoré les quatre premiers tomes et les aventures estivales des filles avec son lot d'histoires d'amour, d'histoires de filles, de drames... et tout ça en été! Après avoir grandit avec elles, ce tome m'a rappelé plein de bons souvenirs. 


De deux, parce qu'il s'y passe quelque chose qui bouleverse la vie des protagonistes et le lecteur. J'en étais toute chamboulée. J'étais parcourue de frissons au fur et à mesure que je tournais les pages et que tout s’éclaircissait. Et chose qui ne m'arrive pas si souvent, j'en ai pleuré... Vraiment un très bon tome. Tellement bon que je me le suis acheté en anglais pour le relire, le rerelire, le rererelire...

Et vous, quel livre vous a fait le plus pleurer?

Rendez-vous la semaine prochaine pour un article sur la lecture et la musique :)

13 juin 2013

Le Jeudi c'est Jeu Livresque (2)



Le jeudi c’est Jeu Livresque, un rendez-vous sur 8 semaines pour jouer avec nos livres, nos bibliothèques et nos romans préférés, lancé par Secret Forbidden World.

Pour avoir une liste de ce qui vous attend, cliquez ici.
 
Pour cette deuxième semaine, il s'agit de trouver...

Votre prénom dans un livre
Vous l’avez déjà rencontré ? Alors prenez en photo une page du livre où on retrouve votre prénom ou votre pseudo. A défaut de l’avoir rencontré, essayez de trouver un livre où un personnage s’appelle comme vous. Une petite présentation du personnage en bonus, ça peut-être amusant !

Je l'ai rencontré dans le livre L'Étrange cas de l'assassinat de Katie la Fêlée de Peter Abrahams, ainsi que sa suite. Vous pouvez lire ma double chronique ici. C'était la première fois - je crois - que je rencontrais mon prénom dans un livre. Il y a aussi Ingrid Beauchamp dans Witches of East End de Melissa de la Cruz (que je n'ai pas mais que j'aimerai lire) et une Ingrid dans Deadly Little Lessons de Laurie Faria Stolarz (que je n'ai pas mais que je meurs d'envie de lire et d'avoir).

Voici la photo du premier chapitre du livre où le prénom apparaît... en premier!


Ingrid est une fille dynamique et un peu casse-bonbon qui joue au foot et aime aussi faire du théâtre. Quand elle n’est pas en cours et ne passe pas son temps à détester sa prof de maths – et les maths tout court ! – elle fouine un peu à droite et à gauche. Son idole : Sherlock Holmes. Et c’est entre une partie de foot, des répétitions de scènes et des notes catastrophiques en maths, qu’elle se retrouve en plein milieu d’un assassinat, d’un trafic de drogue et d’histoires de familles.  
Si je devais retenir un point commun ce serait notre aversion pour les maths. Quant à ce qui nous différencie ce serait qu'elle n'aime pas son prénom alors que moi je l'adoooore!


Vous pouvez laisser vos liens en commentaires si vous participez, et je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour un nouvel article avec le livre qui m'a fait le plus pleurer. Et je sais déjà quoi mettre...

6 juin 2013

Le Jeudi c’est Jeu Livresque (1)



Le jeudi c’est Jeu Livresque, un rendez-vous sur 8 semaines pour jouer avec nos livres, nos bibliothèques et nos romans préférés, lancé par Secret Forbidden World.

Pour avoir une liste de ce qui vous attend, cliquez ici.
 
Ainsi, pour fêter l’arrivée de l’été, nous commençons ce mois-ci avec...


Une photo de votre (vos) bibliothèque(s)
J'ai une bibliothèque avec trois étagères remplies, une autre bibliothèque avec deux étagères et... des boîtes sous le lit ! Si si! La preuve en images!


    Voici le premier meuble que je sauverai s'il y avait le feu chez moi. Un mélange de livres en français, en anglais et en espagnol. L'étagère du dessus contient mes livres préférés de mes auteurs préférés, celle du milieu certains livres préférés (qui sont derrière, qu'on ne voit pas) et certains bouquins à lire. La troisième étagère contient les livres à lire (donc une partie de ma PAL) et les trois saisons de Veronica Mars (cachées elles aussi derrière).


    Trois étagères différentes: la première tout pour réussir mes traductions et apprendre le portugais. Notez aussi les bouquins sur le code, dont je n'ai plus besoin. Celle du dessous un mélange de langues, études, et guides. Avec un petit bidule Minnie qui sent bon devant :) Enfin la troisième rassemble les classiques que j'ai souhaité garder dans ma minuscule chambre, plus la trilogie du Seigneur des Anneaux que j'avais achetée dans une brocante! Avec un peu de déco devant, car qui n'aime pas ça?! :)


    Enfin, certains livres se trouvent dans trois petites boîtes sous mon lit par manque de place dans le reste de la chambre! Très pratique et ne prennent pas la poussière hihihi. 


Voilà voilà! J'espère que ça vous a plu! Rendez-vous la semaine prochaine pour un nouvel Le jeudi c’est Jeu Livresque ! J'ai déjà quelques idées en tête... N'hésitez pas à participer!

5 juin 2013

[Chronique] L'Art de la Paresse - Marc Lemonier

Lecture en français
Paru le : 13 mai 2009
Lecteur: +13
Genre : Guide
Saga?: Non
Nombre de pages: 224
Éditeur: City Editions
L'auteur:

Résumé: 
Qu'il est doux de ne rien faire quand tout s'agite autour de vous... La paresse n'est pourtant plus guère à la mode en ces temps de " travailler plus pour gagner plus ". Pourtant, c'est une véritable manière de concevoir la vie. Un art subtil, riche en nuances et variétés. Grâce à ce livre indispensable, vous saurez comment réussir une sieste parfaite, construire un hamac sans se fatiguer ou paresser au bureau en faisant croire que vous travaillez dur... Et pour vous rassurer de ne rien faire, vous apprendrez que vous n'êtes pas seul, que la paresse fut primordiale dans l'histoire de la littérature, des arts, de la philosophie, voire dans l'évolution du monde animal... Sur les traces du loir et du paresseux, des Pieds Nickelés et de Lafargue, de Jules Renard et Jacques Tati, entrez dans le monde des adeptes de la douceur de vivre...

Le livre de chevet des adeptes de l'Art de la Paresse

Mon avis:

    Ce livre est une pure merveille. Ma bible. Paresseuse dans l’âme, je me suis retrouvée dans la majorité des signes distinctifs. Je dis majorité, car certaines pages listaient les extrêmes tels que les glandeurs et les paresseux absolus et bon, je n’en suis pas encore là !

    Tout me plaît, du sommaire et préambule à la conclusion et postface. Il n’y a pas une page où l’auteur ne nous fait pas rire. Tous les chapitres sont bourrés de phrases drôles, que se soient des faits relatés ou des clins d’œil de la part de l’auteur. Le livre est partagé en plusieurs chapitres : La grosse fatigue, La paraisse condamnée, La paresse historique, Les paresseux, La paresse scolaire, La paresse professionnelle, La paresse urbaine, La paresse domestique, La paresse rurale, La paresse balnéaire, La sieste, La paresse utile… L’auteur dissocie aussi sept familles de paresseux : les paresseux refoulés, les glandeurs, les bulleurs, les adeptes du farniente, les paresseux absolus, les libertaires et les paresseux ordinaires (ce dernier représenterai la majorité des paresseux selon lui). Ce qui est drôle c’est que l’on utilise parfois ces mots à tort et à travers… Pour avoir plus de détails, je vous conseille cet excellent livre.


    Tout commence avec l’histoire de la paresse. Car être paresseux remonterai à la Création ! M. Lemonier ne lésine pas sur les exemples remontant à la nuit des temps et donne des noms de personnes célèbres ayant eu un rapport avec le sujet du livre. Je trouve ça très bien de donner autant de références pour appuyer ses arguments ainsi que pour donner envie au lecteur d’aller plus loin – à la fois dans son livre et sur le sujet à travers d’autres œuvres. Pour cela il cite Winston Churchill, entre autres, ou écrit « Nos maîtres » après chaque sous-partie en citant des philosophes, des poètes voire même des hommes politiques !

    M. Lemonier liste aussi à la fois les différentes formes de paresses mais aussi leurs limites. Il donne des conseils, des idées pour ne rien faire, comme paresser au musée par exemple, ou se la couler douce au bureau. Toujours sur le ton humoristique qui parfois paraît devenir sérieux. Souvent, il fini des paragraphes sur « Que retenir de la leçon ? » et propose au lecteur de suivre ou non ce qui est écrit. Attention, ce livre n’influence en rien et n’est pas à prendre au pied de la lettre si vous doutez, seulement rire un bon coup en lisant quelques vérités !

    S’il y a bien une partie que j’ai retenu et donc fortement apprécié (parmi tous les sujets intéressants que j’ai apprécié), ce sont les paragraphes sur « Rêvasser » et « Méditer ». Cela m’arrive tout le temps, et le plus, c’est que ça me rassure car : « de grandes découvertes se sont faites ainsi » (p.212). Prenez Newton par exemple. Il se la coulait douce sous un arbre lorsqu’une pomme est tombée et… la théorie de la gravitation universelle est née ! Je suis donc capable de bien des trouvailles et merveilleuses créations héhé.

    Enfin, la relation paresse/travail est très souvent citée, une bonne chose d’ailleurs. Comme le dit l’auteur de cet ouvrage, quand on pense à la paresse on se dit que c’est l’absence de travail, or s’il n’y avait pas de travail, il n’y aurait pas de paresse. Je vais reformuler. On croit que la paresse n’implique pas le travail mais il n’y aurait pas de paresse sans travail. Mieux ? Bref, tout ça pour dire que tous les deux sont très liés, sont indissociables. Pour en savoir plus, courez vite vous procurer L’Art de la Paresse ! C’est à lire a-bso-lu-ment !


Une des pages que j’ai pris en photo pour m’avoir fait bien rire et m’avoir instruite :




4 juin 2013

Festival livresque - Quais du Polar



    Du 29 mars au 1er avril dernier se tenait le festival Quais du Polar, un événement se déroulant principalement sur trois jours – exceptionnellement sur quatre cette année – à Lyon. Gratuit et ouvert à tous, il se place aujourd’hui comme étant un événement international majeur de la littérature policière.

(Toutes les photos sont de moi, sauf une indiquée).


    La manifestation se centre principalement dans la CCI ou Chambre de Commerce où plusieurs librairies locales sont invitées à tenir un stand. Chaque librairie accueille des auteurs en dédicaces tout au long du festival. En parallèle, les visiteurs peuvent assister à des conférences réparties dans la Chambre ou à travers Lyon, participer à une enquête dans la ville, visionner des films noirs dans certains cinémas ou jouer avec les enfants selon les ateliers proposés. Bien entendu, ils peuvent acheter des livres et en faire dédicacer. 

Source

    L’édition 2013 étant dédiée à l’Asie, tout dans la décoration, au design du logo et aux manifestations rappelait le thème, plus particulièrement l’auteur chinois Qiu Xiaolong. Etaient aussi présents des figures du polar telles que P.D. James, Harlan Coben ou encore Henning Mankell. 

    Cette année j’ai été bénévole sur le festival et j’ai pu ainsi faire de merveilleuses rencontres, monter/démonter/participer à l’organisation du festival, tenir l’accueil et bien sûr rencontrer des auteurs. Bien que le travail fourni durant les quatre jours m’aient épuisée, avoir été bénévole m’a rapporté quelques avantages… J’ai assisté à un apéro avant l’ouverture du festival en compagnie des organisateurs, d’autres bénévoles, d’auteurs et de journalistes. J’ai pu voir comment tout se passait en coulisse et ainsi bénéficier d’informations internes. Chacun s’est vu remis quelques livres offerts en plus des magnifiques goodies ET un super t-shirt en souvenir du festival et de notre participation. Enfin, j’ai pu faire dédicacer quelques livres ! Le tout pour me donner une expérience (inoubliable!).





    Avec plaisir je retenterai l’expérience l’année prochaine. Et si vous voulez participer ou tout simplement me faire un coucou (et en profiter pour rencontrer vos auteurs de polar favoris) à la prochaine édition – la 10ème ! – rendez-vous les 4, 5 et 6 avril 2014 ! Et si avec tout ça je n’arrive pas à vous convaincre, des rumeurs circulent comme quoi les auteurs phares des éditions précédentes ainsi que Camilla Läckberg seront présents pour fêter ça… Moi j'attends impatiemment avec un exemplaire: