21 octobre 2010

[Chronique] Uglies - Scott Westerfeld






Lecture VF
Date de parution: Le 11 janvier 2007
Lecteur: Jeunesse
Nombre de pages: 432
Éditeur: Pocket Jeunesse








Tally aura bientôt 16 ans. Comme toutes les filles de son âge, elle s'apprête à subir l'opération chirurgicale de passage pour quitter le monde des Uglies et intégrer la caste des Pretties. Dans ce futur paradis promis par les Autorités, Tally n'aura plus qu'une préoccupation, s'amuser... Mais la veille de son anniversaire, Tally se fait une nouvelle amie qui l'entraîne dans le monde des rebelles. Là-bas, elle découvre que la beauté parfaite et le bonheur absolu cachent plus qu'un secret d'État : une manipulation. Que va-t-elle choisir? Devenir rebelle et rester laide à vie, ou succomber à la perfection?

Chronique:

Depuis que j’ai lu la série Midnighters, je savais que j’allai aimer la série Uglies de Scott Westerfeld. J’ai retrouvé les mêmes ingrédients que j’avais aimés dans la première série. Ce premier tome (suivront Pretties, Specials, Extras et Secrets) mélange tout : amitié, romance, action, trahison, Histoire, science… Scott arrive parfaitement à tout mélanger dans son livre. Au début c’est un peu déroutant : il y a ceux qui s’appellent les Uglies et ceux qui s’appellent les Pretties, chacun vivant dans deux villes différentes et séparées par un fleuve etc. Mais c’est comme ça pour tous les livres pas vrai ? Peu à peu, on rentre dans l’histoire facilement et avec beaucoup d’enthousiasme. 

Dès 16 ans, ceux appelés les Uglies subissent une opération pour devenir des Pretties. C’est ce que veux Tally, le personnage principal, pour rejoindre son meilleur ami Peris, devenu Pretty. Mais pendant une de ses escapades à New Pretty Town, là où tous les Pretties vivent ou plutôt font la fête tous les soirs, elle fait la rencontre de Shay, une autre Ugly. Elles vont vite devenir amies, et Shay essaye de la convaincre de s’enfuir avec elle vers une ville appelée La Fumée, loin de là où elles se trouvent, pour rejoindre des rebelles – des anciens Uglies – dont un certain David… Et quand Shay décide de partir toute seule, les ennuis commencent….

J’aime beaucoup le monde que Scott a crée, un monde futuriste où on vole sur des planches, où il n’y a pas de risques de tomber si tu mets ton gilet de sustentation et où les gens du passé sont appelés les Rouillés (là, je vous jure on se sent visés !). Donc sacré critique de notre société tout de même. Car en plus d‘être un roman pour jeunesse, c’est aussi une critique de notre société d’aujourd’hui où l’apparence est presque la seule chose qui compte. Qui voudrait, dans un futur proche, quasiment avoir la même tête que tout le monde quitte à ne plus avoir d’imperfections ? Hum pas moi. Mais de toute façon il n’y a pas que ça, car subir l’Opération cache bien plus…

Alors, qui à hâte de lire la suite maintenant ? Moi, moi, moi !

2 commentaires:

  1. Ca donne envie d'y lire, tu pourras me le prêter?? :p

    RépondreSupprimer
  2. Aïe, désolée, ce livre n'est pas le mien, je l'ai emprunté à la bibliothèque. Je devrais d'ailleurs le marquer dans l'article ^^
    Contente que ça ait l'air de te plaire :D

    RépondreSupprimer

Merci de prendre le temps d'écrire un petit commentaire :)