20 mars 2011

[Chronique] Pretties - Scott Westerfeld

 




 
Lecture VF
Date de parution: Le 11 janvier 2007
Lecteur: Jeunesse
Nombre de pages: 385
Éditeur: Pocket Jeunesse








Spoiler tome précédent: Tally est enfin devenue une sublime Pretty. Elle a de grands yeux pailletés, un visage et un corps parfaits ; tout le monde l'apprécie, et son petit copain est craquant. Ses rêves les plus fous sont devenus réalités. Mais au cœur de cette vie de fête, de luxe high-tech et de liberté, perce un sentiment de malaise : quelque chose ne va pas, quelque chose d'important. Un jour, Tally reçoit un message, écrit de sa propre main lorsqu'elle était Ugly... A mesure qu'elle le lit, les souvenirs reviennent : sous la beauté parfaite et le bonheur absolu des Pretties se cache une effroyable vérité. Désormais pour Tally un choix cruel s'impose: oublier à tout prix cette vérité ou fuir la cité pour sauver sa peau.

Chronique:

Pretties est le deuxième tome de la saga Uglies, écrite par Scott Westerfeld. J’avais adoré le premier tome, mais alors celui-ci est encore meilleur ! Je ne suis pas déçue, j’attends même la suite avec impatience, plus qu’à la fin de ma lecture d’Uglies. Scott Westerfeld est vraiment bon ! Si sa saga Midnighters est vraiment géniale, la saga Uglies est doublement géniale. L’auteur fait vraiment partie de mes auteurs préférés. Chacun de ses livres est un régal. Cette review risque d’avoir des spoilers, il est impossible d’en faire une sans en parler. 

L’action se déroule dans la ville la plus grande partie du temps, jusqu’à l’incroyable évasion vers la Nouvelle-Fumée. Bien sûr, tout ne se déroule jamais comme prévu et Tally doit faire face à certaines situations et tombe même dans des endroits dont elle ne soupçonnait même pas l’existence. 

Ce livre est vraiment drôle, plein d’action. L’histoire reprend peu de temps après le retour de Tally en ville. On voit ce qu’est sa vie avec les Pretties et sa prise de conscience progressive que quelque chose ne va pas. Grâce au charmant Zane, elle va réussir à se souvenir de ce qui lui était arrivé, des Fumants… et de David. La belle échappée commence. Des scènes drôles, chargées d’émotions, plein les pages.

J’adore le monde futuriste qu’a crée Scott. Encore une fois, la narratrice Tally, nous explique pourquoi son monde en est arrivé là (nous, les Rouillés, avons dépassé les bornes avec le pétrole, nos technologies, la déforestation…). Et dire que les magazines qui pullulent de nos jours sont rares dans le monde de Tally ! Certains points sont tellement vrais, ils nous font vraiment réfléchir sur notre présent, nos actes. 

Il serait bon être Pretties parce qu’on serait beau, on aurait plus de problèmes de peau, on ne tomberait plus malade, on serait guéri en un rien de temps si on se fracturait une partie du corps, on aurait une chambre qui nous donnerait tout ce qu’on veut grâce à notre bague d’interface… Mais d’un autre côté, vivre comme les Pretties serait dangereux: il n’y a aucune liberté, seul un petit groupe contrôle la population, tout le monde est manipulé, et on aurait rien dans le crâne et passerait notre temps à faire la fête.  

Parlons amours. Oh David ! Je m’excuse de te faire des infidélités mais que veux-tu, Zane est tellement incroyable ! Ok, il est beau, mais il n’y a pas que ça ! Sérieusement, dans le premier tome, j’adorais David, il était un ange avec Tally, je les aimais tous les deux, ils étaient mignons ensembles. Mais à la lecture de ce tome, je suis plus Team Zane ! Comment l’expliquer, raaah c’est trop dur. Lisez le livre.

Ok, ok, M. Westerfeld, je m’incline devant vous. Vous êtes un maître dans l’art de mettre plein de rebondissements juste à la fin. Et quelle fin ! Il me faut le troisième tome tout de suite ! Découvertes, action, retrouvailles, promesses, amours, amitiés, trahisons, déception, haine… il y a vraiment de tous les ingrédients dans ce livre. 

Je vous laisse, pour finir, un passage du livre que j’ai drôlement apprécié (tout le livre est bourré de répliques du genre). 

(p.273)

Dieu, avait-il dit. L'ancien mot par lequel les Rouillés désignaient leurs superhéros invisibles dans le ciel.

4 commentaires:

  1. J'ai aimé Scott Westerfield de série Uglies! Je suis heureux que vous le goût aussi:)
    * J'ai traduit ce à partir de l'anglais au français, désolé pour les erreurs.

    RépondreSupprimer
  2. Salut Ingrid !! J'ai reçu le marque page, merci énormément, il est génial !! =)
    C'est Marie qui a le marque page dédicacé par Kelley Armstrong (on a pas pu en avoir un dédicacé par Patricia Briggs mais tu verras il est magnifique celui que l'on t'a pris!!)!!
    J'espere que ça te plaira!!
    Gros bisous !!

    Il fait vraiment que je me mette à lire cette saga aussi : j'en entends beaucoup de bien

    RépondreSupprimer
  3. Coucou! Déjà tu l'as reçu, pinaise, c'est du rapide! Contente qu'il te plaise! Et merci merci :D
    Bisous!!!

    Oui, lis, tu verras tu vas beaucoup aimer!

    RépondreSupprimer
  4. Moi aussi j'ai bien aimé Zane et surement plus que David.Le tome 1 est mon préféré les autres sont moins bien je trouve.

    RépondreSupprimer

Merci de prendre le temps d'écrire un petit commentaire :)