3 janvier 2012

[Chronique] Immortal - Gillian Shields



Lecture VO (anglais)
Date de parution: Le 4 août 2009
Lecteur: Jeunesse
Nombre de pages: 368
Éditeur: Katherine Tegen Books
(HarperTeen)

Wyldcliffe Abbey School for Young Ladies, housed in a Gothic mansion on the bleak northern moors, is elite, expensive, and unwelcoming. When Evie Johnson is torn away from her home by the sea to become the newest scholarship student, she is more isolated than she could have dreamed. Strict teachers, snobbish students, and the oppressive atmosphere of Wyldcliffe leave Evie drowning in loneliness. 
 
Evie's only lifeline is Sebastian, a rebellious, mocking, dangerously attractive young man she meets by chance. As Evie's feelings for Sebastian grow with each secret meeting, she starts to fear that he is hiding something about his past. And she is haunted by glimpses of a strange, ghostly girl—a girl who is so eerily like Evie, she could be a sister. Evie is slowly drawn into a tangled web of past and present that she cannot control. And as the extraordinary, elemental forces of Wyldcliffe rise up like the mighty sea, Evie is faced with an astounding truth about Sebastian, and her own incredible fate.


Chronique:

Immortal est le premier tome de la saga qui se compose de Immortal, Betrayal et Eternal. Lorsque j’ai vu la couverture pour la première fois, j’ai su qu’il me fallait absolument ce livre. J’adore les couleurs et le collier. Tout dans cette couverture annonce l’aspect gothique du livre. Elle a été soigneusement crée, l’eau et le collier étant deux éléments importants. Mais il s’agit là d’une rare fois où le contenu n’est pas à la hauteur de son contenant.

Evie Johnson a grandi avec un père souvent absent à cause de ses déplacements – il fait partie de l’armée Britannique – et sa grand-mère adorée. Lorsque cette dernière tombe malade, elle ne peut plus s’occuper de sa petite-fille et Evie est envoyée à Wyldcliffe, un pensionnat pour jeunes filles. Le changement est terrible pour Evie. Elle qui était habituée à vivre au bord de la mer, voilà qu’elle se retrouve coincée dans la campagne, entourée de filles riches et prétentieuses et d’enseignantes plus méchantes les unes que les autres dans une école sombre et froide. Avant même d’arriver à son école, dont les riverains qualifient de maudite, Evie fait la rencontre d’un jeune homme, Sebastian. Elle est tout de suite subjuguée par son côté mystérieux. Elle ne pense qu’à lui. Mais elle se rend compte qu’il n’y a pas seulement une personne qu’elle trouve étrange. Certaines personnes cachent des secrets…

Je confirme les propos de Melissa Marr, on pourrait qualifier ce livre de romance gothique. Les descriptions des lieux sont formidables. L’atmosphère est sombre et l’endroit froid, immense, bourré de passages secrets et où la mort rôde. Voilà un aspect du livre que j’ai apprécié. Il était facile de s’imaginer sur les lieux et en même temps je n’avais pas envie de m’y trouver !

L’écriture est élégante. L’auteur jongle entre un langage soutenu et un familier, entre autres à cause des entrées du journal intime d’Agnès qui offrent un côté plus historique. Il faut savoir que le passé est très lié avec le présent. C’est le deuxième point que j’ai aimé car tout s’emboîte et tout concorde. On fini par faire le lien, avant ou en même temps qu’Evie. Les révélations de certains personnages, les indices et les différents événements sont orientés vers la même direction. J’ai beaucoup aimé les transitions entre passé et présent, très liés car une idée de la fin d'un chapitre reprend au début du suivant.

Si je n’ai pas aimé Evie, j’ai adoré ses amies Sarah et Helen. Surtout cette dernière. Bien que très mystérieuse et tête à claque au début, elle va jouer un rôle décisif. Je me suis attachée à son personnage, tout comme à celui de Sarah, cette fille gentille qui propose son aide et qui n’est pas bête du tout. Evie par contre était trop sensible à mon goût. Elle passe son temps à s’apitoyer sur son sort et à penser à Sebastian. De plus, ce n’est pas une fille courageuse pour certaines situations – elle ne se défend pas quand la peste de l’école et ses amies s’en prennent à elle, mais quand il s’agit d’aller voir son bien-aimé, elle enfreint les règles et passe toute la nuit dehors. Un peu contradictoire tout ça. Je l’ai trouvé molle, pas intéressante et son amourette avec Sebastian à en pleurer.

Dès sa première rencontre avec lui, Evie en est sous le charme. Pourtant, elle le trouve arrogant et pas très poli mais bizarrement elle pense à lui après et espère le voir très prochainement – à cause de son regard. Do I dazzle you ? LOL. Non, mais sérieusement, c’est trop rapide. Dès leur deuxième rencontre, c’est limite ils savent que leurs futurs sont liés et qu’ils sont faits l’un pour l’autre. J’ai trouvé leur romance trop rapide, leurs sentiments pas assez approfondis. J’avais envie de rire à chacune de leur rencontre.

Bref, la dernière partie était la plus intéressante car il y avait de l’actions et des révélations. Rien que pour cette fin j’ai envie de lire la suite, mais je ne suis pas pressée. J’ai aimé la partie magie-histoire-amie mais pas la romance.

2 commentaires:

  1. Dommage que ce livre ne t'ait pas conquise .. C'est vrai que la couverture est trés jolie :) !
    J'ai fini Fracture et fait une mini review sur mon blog si tu es intéressée .. Je n'ai pas adoré perso, j'attendais un peu mieux mais je te remercie encore ENORMEMENT pour m'avoir envoyé l'ARC .. J'ai vraiment adoré lire cette copie non terminée :) !! Je le passerai à Marie jeudi normalement :) !!
    Gros bisous Ingrid et encore un grand grand merci !!

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ton commentaire! Et oui dommage.
    C'est pas vrai? Quand je pense que c'est l'un des livres les plus attendus cette année, j'ai peur de le lire maintenant. Je vais de ce pas lire ta review et y laisser un commentaire :) Bisous!

    RépondreSupprimer

Merci de prendre le temps d'écrire un petit commentaire :)