16 janvier 2012

[Chronique] Resurrección - Lea Tobery



Lecture VO (espagnol)
Paru le : 3 mars 2011
Lecteur: Jeunesse
Genre : Livre unique
Nombre de pages: 240
Éditeur: Ediciones B


L'auteur:
Blog de l’auteur
Facebook de l’auteur
Twitter de l’auteur
Page officiel du livre
Trailer du livre



Résumé:
Et si tu devais mourir pour rencontrer l’amour de ta vie ? « Morte et vivante en même temps. Il a fallu que je meure pour  le rencontrer… pour savoir ce qu’était le véritable amour. Pour sentir qu’au final, tout a vraiment un sens ». Emma a eu une expérience proche de la mort à ses dix-sept ans. C’est là qu’elle a rencontré quelqu’un de merveilleux, Ethan, avec qui elle a immédiatement ressenti une connexion spéciale, comme si elle avait enfin trouvé son âme sœur, l’amour de sa vie… Mais une fois revenue à la réalité, Ethan a disparu sans laisser de traces. Était-il un ange ? Une illusion peut-être ? Un rêve ? Ou était-ce celui qui lui apportait un message qui pourrait changer sa vie à jamais ? (Ma traduction du synopsis d'Ediciones B)


Chronique:

En traînant sur des blogs espagnols j’ai été intriguée par la couverture de Resurrección. Après avoir lu le synopsis, j’ai fais quelques recherches sur l’auteur et lu plusieurs chroniques. Les avis étaient mitigés mais j’avais très envie de le lire et d’avoir ma propre opinion. J’ai donc acheté le livre et l’ai malheureusement laissé prendre de la poussière pendant six mois, jusqu’à ce que je me décide enfin à lui donner sa chance. Et j’ai beaucoup aimé.

Alors qu’elle se promène dans les couloirs du lycée comme elle le fait chaque jour, Emma ne se sent tout à coup pas bien et s’écroule sur le sol, morte. Lorsqu’elle se réveille, elle n’a qu’une chose en tête : retrouver Ethan, son âme sœur, celui qui l’a sauvée et redonner goût à la vie. Désespérée, elle va mener l’enquête à l’aide de ses amies. Elle n’est pas au bout de ses surprises.

Le livre est composé de plusieurs parties, elles-mêmes composées de courts chapitres alternant  passé,  présent et rêves. Au début tout est un peu confus, les sauts d’une période à l’autre sont agaçants, mais on fini par s’y habituer. Car tout concorde, tout a un sens. Tout d’abord on pense « mais où ça va nous mener ? », puis on se rend compte finalement que c’est fait exprès et on apprécie. Toutes les pièces sont là et finissent par s’emboiter. Tout a une signification, comme la couleur orange – dans l’histoire comme sur la couverture. L’auteur explique ici pourquoi elle a choisi cette couleur (en espagnol).

Le style est agréable à lire malgré quelques fautes de langue – à mon avis. Le niveau n’est pas difficile, vous pouvez donc tout à fait lire ce livre sans trop être perdu si vous êtes débutant en espagnol.

L’auteur a bien su développer ses personnages. Emma, dans un premier temps perdue et fragilisée par ce qu’il lui est arrivé, ne va pas se laisser faire par la suite. Elle en ressort plus forte et plus mûre. Elle ouvre enfin les yeux sur le monde qui l’entoure. J’ai apprécié l’évolution de son personnage. Au début je la trouvais agaçante, l’histoire trop centrée sur elle et ses pensées.  Mais après son accident, c’est tout à fait normal.

Mais Lea ne se contente pas d’Emma et crée une brochette de personnages tout à fait délicieuse - si vous me permettez le jeu de mot. Ses meilleures amies vont l’aider à retrouver Ethan, au risque de créer quelques embrouilles. J’ai beaucoup aimé leurs relations. A tel point que j’en devenais jalouse de leur proximité. Elles sont drôles, fortes et se serrent les coudes. Leur amitié est résistante. Il y a cependant une chose qui m’a un peu dérangée, c’est la rapidité avec laquelle ses amies acceptent son histoire d’âme sœur et l’aident à le retrouver. Elles se contentent de ses explications. Bah voyons ! Heureusement que Rachel, une de ses amies, à quelques doutes et reste sceptique. Et je lui en remercie !  Grâce à elle, l’histoire va prendre un grand tournant.

La famille d’Emma joue elle aussi un rôle très important. Elle va l’aider à surmonter sa mort apparente. Ses parents sont gentils et attentionnés. Quant à la grand-mère et bien… je dirais que c’est l’élément déclencheur hihihi.

Le cadre de l’histoire est quant à lui inconnu. On peut supposer que la ville ressemble à une ville typique américaine puisque l’auteur vit à Albuquerque. Les personnages utilisent bus et taxis, les filles vont dans un bar situé en face de leur école, se retrouvent dans un centre commercial ou dans un cimetière. Tout est réel. J’ai vraiment adoré l’ambiance crée par l’auteur. On a les pieds sur terre et en même temps on a la tête ailleurs. Même lorsqu’Emma consulte une voyante…

Mais alors, est-ce un livre paranormal oui ou non ? Difficile de répondre à ça. En lisant le résumé, oui. En lisant le livre, oui et non. Tout dépend de votre interprétation. Et c’est ça que j’adore dans le style de Lea Tobery. J’ai été éblouie par la fin qui selon moi reste ouverte et nous fait bien réfléchir. Je suis restée sur les fesses après tant de révélations. L’auteur nous laisse avec une belle morale et une incroyable joie de vivre.

Vous pouvez lire les 9 premiers chapitres en espagnol ici.

Besos naranjas ! Bisous oranges* And Live life in orange!

2 commentaires:

Merci de prendre le temps d'écrire un petit commentaire :)