20 février 2013

[Chronique] Bal de Givre à New York - Fabrice Colin

Lecture en français
Paru le : 5 janvier 2011
Lecteur: Jeunesse
Genre : Fiction
Saga?: Non
Nombre de pages: 295
Éditeur: Albin Michel Wiz
L'auteur:

Résumé: 
Depuis l'accident, je ne me souviens plus de rien. Je sais juste que je m'appelle Anna. Tout est blanc, beau léger, autour de moi. Pourtant, je sens qu'il y a quelque chose qui ne va pas. Que je suis en danger. Il faut que je me souvienne.

Mon avis:

Lorsque j’ai appris que j’allais sûrement rencontrer l’auteur lors d’un festival, je me suis dit que j’allais me lancer dans un de ces livres. Un qui me tentait depuis un moment, Bal de Givre à New York, faisant partie de la littérature jeunesse, me semblait parfait pour me lancer.

Mmh, que dire. Je ne comprenais rien à ce livre jusqu’à ce que j’arrive à la dernière page. Aaaaah ! Je me suis sentie bien bête après. Je me doutais de quelque chose. C’est facile à dire une fois le livre terminé, mais j’avais quelques doutes, surtout par rapport au titre du bouquin. Dans tous les cas je recommande ce livre si vous êtes patient ET que vous ne commencez pas par lire la dernière phrase de la dernière page, comme ça m’arrive si souvent

C’est un  monde futuriste/fantastique qui, bien que très sympathique, me faisait tourner en bourrique. Tantôt j’avais envie de reposer le livre parce que j’en avais marre et me demandait bien où l’auteur voulait m’emmener, tantôt j’étais prise dans l’histoire et avait envie de savoir le pourquoi du comment. Non vraiment, ce livre m’a rendue folle. Voilà pourquoi je l’aime bien, mais à la fois n’est pas un coup de cœur. 

Le lecteur se retrouve aussi perdu qu’Anna dès le début. On n’en sait pas plus qu’elle et j’ai beaucoup aimé cet aspect-là. Par contre je l’ai trouvée vraiment naïve, pas du tout méfiante, alors qu’avec tout ce qui lui arrive, il y a de quoi se méfier ! Quant à Wynter, ce mec m’a agacé à un point ! Il ne fallait pas s’étonner si pendant ma lecture on m’entendait souffler et même rouspéter parfois. Il est insupportable! Contrairement à ces deux personnages qui ne m’ont pas plu, j’ai adoré le Masque, qui m’a un peu fait penser à V de V for Vendetta (merci  à mon chéri pour m'avoir fait découvrir ce film <3); ainsi que le majordome, Jacob, qui m’intriguait. Je croyais avoir percé son mystère, mais… non. J’aurais tellement aimé en savoir plus sur lui ! 

Ce que j’ai par dessus tout aimé dans ce bouquin c’est l’atmosphère pesante tout au long du livre. J’aime beaucoup le monde créé par l’auteur, ce New York moderne où l’on aimerait vivre et qu’on aimerait à la fois fuir. 

Bref, vous sortirez de ce roman troublé, très troublé !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de prendre le temps d'écrire un petit commentaire :)