17 avril 2013

[Chronique] Hex Hall T2, Le Maléfice - Rachel Hawkins

Lecture en français
Paru le : 31 août 2011
Lecteur: Jeunesse
Genre : Fantastique
Saga?: Oui
Nombre de pages: 325
Éditeur: Albin Michel Wiz
L'auteur:

Résumé: 
Quand on apprend qu'on est une sorcière et que les vampires et autres loups-garous n'ont rien d'un mythe, il vaut mieux avoir l'esprit ouvert, comme Sophie. Mais quand on découvre que, bien plus qu'une sorcière, on est un démon au pouvoir phénoménal, convoité par une secte diabolique, c'est la catastrophe. Sans oublier que le garçon de vos rêves a failli vous tuer. Mais c'est un détail. Un tout petit détail. (N'est-ce pas. Sophie ?)

Mon avis:

En lisant en quatrième de couverture « Quand Veronica Mars rencontre Percy Jackson ! », je savais que j’allais aimer ce tome. Grande fan de Veronica Mars – qui aura droit à son film grâce à nous les fans – et ayant adoré le premier tome, dont vous pouvez lire la chronique ici, j’étais impatiente de lire la suite. Je n’ai pas été déçue !

Hex Hall Le Maléfice ressemble beaucoup à son prédécesseur tant dans sa couverture, dans l’humour de son personnage principale comme dans l’action. C’est une lecture rapide, même trop rapide ! Cette saga est tellement géniale qu’en une journée un livre y passe. Heureusement qu’entre chaque tome je n’attends pas un an ! Certes, ce n’est pas la saga du siècle mais on passe un très bon moment. Le style de l’auteur est simple. Tout s’enchaîne : Sophie bouge d’un lieu à un autre – surtout avec le fameux Itinerarius, qui m’a fait penser au Portoloin dans Harry Potter, elle erre dans l’abbaye Thorne – que j’ai beaucoup apprécié comme environnement – qui regorge de pièces en tout genre, puis elle est entraînée dans une virée en boîte qui lui réserve quelques surprises etc. L’histoire est bien plus intéressante que dans le premier tome avec son lot de mystères et de trahisons. Encore une fois, le monde crée par l’auteur se trouve à cheval entre menaçant et drôle. 

Côté personnages, Sophie garde toujours son sens de l’humour et reste forte malgré tout ce qui lui arrive. Si elle ne sait pas à qui elle doit faire confiance, elle reste toujours très proche de Jenna, son amie vampire. On en apprend aussi plus sur le père de Sophie – qui m’a agacé au départ – tout comme elle sur ses pouvoirs et comment les maîtriser. Cal, un ancien élève de l'école qui avait un rôle mineur dans le tome précédent, a un peu plus d'importance dans celui-ci. Il est adorable! Jusqu'à la fin... Ce deuxième livre a aussi son lot de personnages détestables, dont je ne citerai aucun nom pour ne pas trop en dévoiler. Il y en a un aimable tout de même… Oh, son prénom commence par M mais vous savez de qui il s’agit !

Ce tome est un véritable tournant dans la trilogie. L’auteur en dévoile un peu plus sur l’histoire, pas seulement ce qui se passe entre les quatre murs d’une école, mais le monde des Prodigiums et leurs conflits. Ce qui n’a été qu’abordé dans le premier tome est plus approfondi dans celui-ci et présage un excellente fin.

En ce qui concerne la fin de ce tome : un véritable cliffhanger ! Si vous voulez mon avis, ayez le tome 3 à portée de main une fois le celui-ci terminé…

La saga:
Hex Hall, Le Sacrifice

2 commentaires:

  1. J'ai aimé ce 2ème tome également. Le 3ème tome m'a le moins plu dans la série, je l'ai trouvé trop rapide, surtout à la fin. Dommage...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aïe, non faut pas me dire ça! haha J'ai hâte de le lire tout de même :)

      Supprimer

Merci de prendre le temps d'écrire un petit commentaire :)