30 août 2011

[Chronique] Extras - Scott Westerfeld





Lecture VF 
Date de parution: Le 14 août 2008
Lecteur: Jeunesse
Nombre de pages: 432
Éditeur: Pocket Jeunesse
L'acheter sur Amazon










(Spoilers) Plusieurs années se sont écoulées depuis que la rebelle Tally a renversé le système des Uglies, des Pretties et des Specials.
Débarrassé de ces castes, le monde connaît une véritable renaissance, sous le regard permanent de mille millions de caméras. La société n'est plus qu'une gigantesque émission de télé-réalité. La célébrité règne sur le monde... Une chose pourtant n'a pas changé: les moins de seize ans ne sont pas censés se montrer en ville. Surtout quand on est une Extra comme Aya, une anonyme au rang facial ridicule.
Sa seule chance de s'arracher à la médiocrité: claquer sur le nouveau réseau une histoire inouïe et... dangereuse.

Chronique:

Spoilers sur les tomes précédents

Après Uglies, Pretties et Specials voici Extras, le quatrième et dernier - ou avant dernier, c’est selon - tome de la saga. Après la fin de Specials, qui était vraiment super, je me demandais ce qu’allais nous concocter l’auteur.

L’histoire d’Extras se déroule plus de trois ans après le déferlement d’intelligence que Tally a déclenché. Le lecteur suit les aventures d’une dénommée Aya Fuse, encore âgée de quinze ans. Dans sa ville, tout est question de popularité. Que se soit par la mode, les histoires farfelues publiées sur le net ou grâce à des actions plus ou moins dangereuses, le rang facial évolue. La planète entière est-elle vraiment devenue ainsi après la distribution de l’antidote ? Aya est quant à elle prête à tout pour devenir célèbre. Ce qu’elle ne sait pas encore c’est que l’histoire qu’elle va claquer sur le net vaut de… la célébrité ! Mais cette histoire vaut-elle vraiment le coup ? Rebondissements en chaîne assurés.

Pour une bonne surprise c’est une bonne surprise ! Après un début déconcertant, je me suis vite trouvée plongée dans les pages du livre. Certes on met du temps à s’adapter aux nouveaux personnages tellement on est habitué à lire ce qui arrive à Tally et ses amis ; mais après quelques chapitres, c’est agréable de lire l’histoire d’un point de vue totalement différent, même si Aya est parfois énervante – elle veut toujours tout filmer, ne pense qu’à son rang facial alors que quelque chose de plus grand est en train de se passer.

J’ai l’impression que c’est un peu comme les jeunes d’aujourd’hui qui rêvent d’être chanteurs ou acteurs et qui surfent sur le net pour voir les dernières tendances, lire leurs e-mails (bon tout le monde le fait mais certains sont accros !) et qui passent à côté de merveilleuses occasions ou ne vivent pas leur vie à fond. D’une certaine manière Aya nous ouvre les yeux. Bien des choses sont plus importantes qu’une histoire débile sur le net. Être auprès de sa famille et de ses amis est très vivifiant.

Je n’en dirai pas plus pour ne pas vous gâcher la lecture. J’ai l’impression de n’avoir que survoler le livre. Tellement de choses s’y passent. Je finirai seulement par dire que, même si on aurait pu se passer de ce tome, il donne un nouveau souffle à la saga, même si celle-ci s’arrête là. Secrets, le cinquième tome selon la maison d’édition mais qui en réalité n’est qu’un guide sur la saga, promet d’être très intéressant… 

Spoilers: Quand j'ai vu cette vidéo, ça m'a tout de suite fait penser (surlignez) aux Rusées et Aya qui surfent sur les trains magnétiques ^^




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de prendre le temps d'écrire un petit commentaire :)