28 février 2013

[Chronique] Hex Hall - Rachel Hawkins

Lecture en français
Paru le : 29 septembre 2010
Lecteur: Jeunesse
Genre : Fantastique
Saga?: Oui
Nombre de pages: 301
Éditeur: Albin Michel Wiz
L'auteur:

Résumé: 
Vous êtes sorcière? Loup-garou? Vampire? Métamorphe? Hex Hall est un lycée pour vous. Quand on est expédiée à Hex Hall pour usage inapproprié de la magie, qu'on doit empêcher une vampire aux cheveux roses de prendre feu, lutter contre trois ravissantes sorcières aussi dangereuses que des top models en manque de magazines et résister à un séduisant sorcier très très agaçant, on n'a aucun besoin qu'une élève soit retrouvée vidée de son sang. C'est pourtant ce qui arrive à Sophie Mercer, une sorcière qu'il ne faut surtout pas énerver...

Mon avis:

Cela faisait un moment que je voulais lire ce livre et je suis heureuse de l’avoir enfin lu car j’ai adoré ! Il suffit de dire que c’est une histoire de sorcière pour que je me lance. Et puis rien que la couverture en elle-même est superbe, alors comment résister ?

Bien qu’un peu clichée sur les bords – ça se passe dans un manoir qui accueille des étudiants, il y a des pestes, un mec super canon, des profs stricts ou pas si stricts que ça… Bref, vous l’aurez compris, on a une impression de déjà vu – ça n’empêche pas que l’histoire soit originale avec ses noms spéciaux comme Prodigiums, et la trame principale. Bourrée de mystères et de personnages plus originaux les uns que les autres, j’ai vraiment passé un super moment. La preuve, je l’ai dévoré en peu de temps. Ce qui m’amène au seul point négatif : ce roman est trop court. J’en veux plus !

Le personnage principal, Sophie Mercer, est vraiment pétillante. Elle est drôle, intelligente et tellement authentique. Elle reste fidèle à elle-même et c’est cette force qui m’a attirée. Ainsi, elle défend son amie vampire envers et contre tous. Elle tombe amoureuse de Mercer, le mec canon, qui a son lot de mystères lui aussi. Ce qui m’a beaucoup plu dans l’histoire d’amour, c’est ce jeu de non-oui non-oui, et le fait que, d’emblée, Sophie affirme être amoureuse de lui, alors qu’il est agaçant et sort déjà avec une autre fille. Elle ne tourne pas autour du pot, elle le dit de suite à son amie Jenna qui avait déjà des soupçons.

Le roman se centre sur un mystère bien qu’il y ait une grande quantité de  mystères. On peut se douter à un moment donné du pourquoi du comment, mais moi j’ai été surprise. Je suis peut-être un peu naïve, surtout après avoir lu plein de livres du même genre, j’ai cependant été étonnée à plusieurs reprises. Surtout à un méga rebondissement, qui m’a rappelé Evernight de Claudia Gray – que j’adore, soit dit en passant – et qui a fait que j’ai encore plus adoré ce livre, au point de faire ma fan girl et de parcourir le site de ma bibliothèque pour voir si la suite était disponible !

L’ambiance du monde crée par l’auteur est double : c’est sombre et en même temps léger. Des pouvoirs obscurs sont à l’œuvre dans un manoir gigantesque et très ancien, et on sourit bêtement quand on entend parler de Jenna et de sa passion pour la couleur rose – alors que c’est un vampire !

Ne cherchez pas plus loin, laissez-vous envoûter par la magie et le comique de Sophie Mercer.


26 février 2013

Les 10 auteurs 'achat immédiat'.

Dans la lignée du Top Ten Tuesday, j'avais envie de faire un article sur le thème de la semaine: les dix auteurs que tu achèterais les yeux fermés. C'est assez difficile sachant qu'on peut ne pas aimer un livre alors que l'on aime tous les autres du même auteur. Ce qui m'est arrivé avec Ann Brashares par exemple. Voici donc la liste des dix auteurs qui auront de la chance que je lise leurs livres à coup sûr.



21 février 2013

Petite parenthèse musicale!

Bonjour à tous! 


Je me permets une pause entre deux lectures pour vous parler d'un groupe de musique: NeVroZ. Ils ont besoin de vous pour gagner un concours qui permettra au gagnant de se voir offrir un clip! Ce groupe est composé de jeunes Lyonnais âgés d’une vingtaine d’années, avec un style allant de ballades douces telle que la chanson « Alexandra » à des musiques plus rythmées telle que « Insupportable ». Avec des paroles aussi poignantes et des solos à couper le souffle, comment résister? Personnellement ma préférée est « Je trouve ça quand même bizarre ». 


Merci de voter en cliquant sur ce lien et en cochant NeVroZ! Je vous en serai éternellement reconnaissante!

20 février 2013

[Chronique] Bal de Givre à New York - Fabrice Colin

Lecture en français
Paru le : 5 janvier 2011
Lecteur: Jeunesse
Genre : Fiction
Saga?: Non
Nombre de pages: 295
Éditeur: Albin Michel Wiz
L'auteur:

Résumé: 
Depuis l'accident, je ne me souviens plus de rien. Je sais juste que je m'appelle Anna. Tout est blanc, beau léger, autour de moi. Pourtant, je sens qu'il y a quelque chose qui ne va pas. Que je suis en danger. Il faut que je me souvienne.

Mon avis:

Lorsque j’ai appris que j’allais sûrement rencontrer l’auteur lors d’un festival, je me suis dit que j’allais me lancer dans un de ces livres. Un qui me tentait depuis un moment, Bal de Givre à New York, faisant partie de la littérature jeunesse, me semblait parfait pour me lancer.

Mmh, que dire. Je ne comprenais rien à ce livre jusqu’à ce que j’arrive à la dernière page. Aaaaah ! Je me suis sentie bien bête après. Je me doutais de quelque chose. C’est facile à dire une fois le livre terminé, mais j’avais quelques doutes, surtout par rapport au titre du bouquin. Dans tous les cas je recommande ce livre si vous êtes patient ET que vous ne commencez pas par lire la dernière phrase de la dernière page, comme ça m’arrive si souvent

C’est un  monde futuriste/fantastique qui, bien que très sympathique, me faisait tourner en bourrique. Tantôt j’avais envie de reposer le livre parce que j’en avais marre et me demandait bien où l’auteur voulait m’emmener, tantôt j’étais prise dans l’histoire et avait envie de savoir le pourquoi du comment. Non vraiment, ce livre m’a rendue folle. Voilà pourquoi je l’aime bien, mais à la fois n’est pas un coup de cœur. 

Le lecteur se retrouve aussi perdu qu’Anna dès le début. On n’en sait pas plus qu’elle et j’ai beaucoup aimé cet aspect-là. Par contre je l’ai trouvée vraiment naïve, pas du tout méfiante, alors qu’avec tout ce qui lui arrive, il y a de quoi se méfier ! Quant à Wynter, ce mec m’a agacé à un point ! Il ne fallait pas s’étonner si pendant ma lecture on m’entendait souffler et même rouspéter parfois. Il est insupportable! Contrairement à ces deux personnages qui ne m’ont pas plu, j’ai adoré le Masque, qui m’a un peu fait penser à V de V for Vendetta (merci  à mon chéri pour m'avoir fait découvrir ce film <3); ainsi que le majordome, Jacob, qui m’intriguait. Je croyais avoir percé son mystère, mais… non. J’aurais tellement aimé en savoir plus sur lui ! 

Ce que j’ai par dessus tout aimé dans ce bouquin c’est l’atmosphère pesante tout au long du livre. J’aime beaucoup le monde créé par l’auteur, ce New York moderne où l’on aimerait vivre et qu’on aimerait à la fois fuir. 

Bref, vous sortirez de ce roman troublé, très troublé !



3 février 2013

Acquisitions du Mois (19)

 
Voici mon dix-neuvième Acquisitions du Mois
Chaque mois les livres achetés, empruntés, offerts ainsi que les goodies sont présentés.

______________________________________

Le mois de janvier a été un joli mois au niveau livres. J'en ai emprunté plusieurs à ma bibliothèque et acheté un pendant les soldes sur Amazon. 

Elixir de Hilary Duff et emprunt de Prada & Préjugés de Mandy Hubbard

Emprunts de Bal de Givre à New York de Fabrice Colin, Hex Hall de Rachel Hawkins et Dis-moi que tu m'aimes de Francisco de Paula Fernández

Emprunts biblio pour des recherches sur ma ville: Lyon :)



Et vous, qu'avez-vous eu?